14 mars 2012

Le complexe de la vieille taupe fripée


La vingtaine.... Parlons-en de la vingtaine! Cette période, qui paraît éternelle, où l'on vit les plus beaux moments de notre vie, où l'on se prend des charges mémorables (ou pas d'ailleurs) entouré d'une bande de potes, où les rêves que l'on nourrit depuis tout petit semblent encore réalisables, où tout est possible... "Les plus belles années de ta vie" qu'il disait. Seulement, on n'avait pas forcément prévu d'être accompagné au quotidien par des personnes vieilles, pessimistes, nostalgiques ou trop conservatrices (ou tout ça à la fois) qui peuvent nous saper le moral et entraver notre envie de liberté et d'insouciance en 5 minutes simplement en nous racontant leur journée. Toi (enfin moi pour le coup), tu as juste envie de t'amuser, d'accumuler les âneries et les expériences, de saigner le dancefloor. Bref, faire le plein de souvenirs pour ne rien regretter de ta jeunesse. Mais, ce qu'on ne nous a pas dit, c'est que la vingtaine, c'est le début des emmerdes en fait! C'est le moment où il faut couper le cordon, trouver un boulot, son propre appart. En gros, c'est le moment où tu deviens responsable. Et là, c'est l'angoisse. Tu dois faire des choix cruciaux comme choisir entre te payer quelques pintes bien méritées au café du coin ou passer au Monoprix pour acheter des mets qui te nourriront réellement. Tes amis font des gosses à foison, te parlent de leurs impôts et des thalassothérapies qu'ils ont programmées... Si bien qu'à peine sortie du berceau je me sens déjà adulte voire vieille. Je me prends la tête avec ces quelques kilos en trop, scrute les premières rides et les premiers cheveux blancs, et cherche déjà ma future maison de retraite. Bref, j'ai ce que j'appelle le complexe de la vieille taupe fripée. Pour parer à cela, j'ai fait une liste des choses à faire qui me rappellent que pour le moment, je suis encore jeune.

* Aller en boîte avec mes amis en me déchaînant sur LMFAO ou un bon vieux rock sans risquer le torticolis le lendemain.
* Faire un voyage d'un an dans une contrée lointaine sans me soucier d'avoir lâchement abandonné mon mec, mes six morveux enfants et mes dix-sept chats dans un studio pourri à Paris.
* Pouvoir consommer sans modération et faire la teuf toute la nuit et pouvoir me pointer à 9h au boulot sans aucune cerne à l'horizon.
* Acheter une crème hydratante toute simple pour une poignée de dollars et non pas hypothéquer ma maison pour être l'heureuse propriétaire d'un soin anti-rides qui de toute façon ne fera rien contre les marques du temps.
* Pouvoir faire une soupe avec de vrais morceaux de légumes sans devoir la mouliner par peur de ne pouvoir mâcher.

La morale de cette histoire, c'est de savoir prendre du recul et de se rappeler que l'âge ce n'est qu'un chiffre... Viva la fiesta!

3 commentaires:

  1. Carpe diem ......t'as raison, être vieux à 20 ans ,çà le fait pas.Ceci dit,une bonne épilation peut redonner un coup de jeune à la taupe pour qu'elle redevienne un taupe modèle! oui,je sais ,c'est pas original...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est surtout que tu laisses sous entendre que je ne prends pas soin de mon intimité :p Mais oui Carpe Diem, y'a que ça de vrai

      Supprimer
  2. C'est de la merde, on s'en fout jvoulais la recette des poires bel Hélène jsuis tombé sur ton vieux trucs
    Tu n'es qu'un parasite !
    Tu m'as essoufflée sale dinde !

    RépondreSupprimer